tchin-tchine : FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES TOULOUSE & BLAGNAC

汉语及中国文化培训

FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES
toulouse & blagnac

tchin-tchine dans le Sichuan : samedi 17 juillet

C’est le grand départ pour les montagnes. Route pour Ya’an, ville étape vers Emei. Nous réalisons l’immensité de Chengdu car il nous faut plus d’une heure pour quitter la ville. En chemin, le paysage se transforme.  Nous traversons le grenier de la Chine, rizières, vergers, maïsicultures, potagers…  Au bord de la route, les buffles d’eau paressent dans les rivières. Premier arrêt au village ancien de Pingle, 20 kms après Qionglai. Pingle (anciennement Pingluo) a connu son heure de gloire sous l’administration de Zhu Ge Liang dont nous avons déjà découvert l’histoire au temple de Wu Hou à Chengdu. Pingle est réputé pour la culture du bambou et la fabrication du papier ainsi que pour l’utilisation du gaz naturel dans l’industrie saline. Dans ce village adorable, rénové depuis peu, la vie semble bien paisible. Au milieu de la rue principale du village s’écoule la rivière Baimo. Sur l’eau, de multiples pavillons et ponts ou les habitants flânent. Ruelles étroites, boutique du forgeron, cordonnier et couturière de rue, fabricants de confiseries… les visages et les silhouettes nous plongent au cœur de la Chine ancienne.
La rivière Baimo
La rivière Baimo
Dominique seule en Chine?
Dominique seule en Chine?
Qui veut encore du piment, du poivre...
Qui veut encore du piment, du poivre…
... ou du doufu?
… ou du doufu?
Le village suivant, Shang Li est entièrement construit en bois.  Beaucoup de maisons ainsi que les ponts datent des époques ming et Qing. Quel charme ! On se croirait dans une peinture chinoise. Tout autour des montagnes recouvertes à perte de vue de bambouseraies. Des cours d’eau, des cascades, de la pluie… Que de vert! Que d’eau!
un des multiples ponts de Shangli
Un des multiples ponts de Shangli
Route vers Ya’an ou nous arrivons en fin d’après midi. Superbe hôtel dans les collines entourée d’une végétation luxuriante. jamais nous n’avons vu autant de vert ni autant d’eau partout. Comme dit Benoit,  » ici on comprend bien le concept d’inondation! » Un concept? Comme on imagine les dégâts du tremblement de terre dans ces contrées si gorgées d’eau. Ya’an est un carrefour des routes allant vers le Tibet et descendant vers le Yunnan. Ville de 100 000 habitants, vivante et agréable s’étirant le long du fleuve que l’on peut traverser à pied par un magnifique pont couvert. Huang Shifu, notre sympathique chauffeur nous ramène à l’hôtel pour diner.
Chinoises
Chinoises

50, rue d’Aubuisson - 31000 Toulouse
Tel : 09.51.51.70.13
Organisme de formation agréé n° 73.31.04486.31
SIRET 448 722 421 00014 – APE 9499Z