tchin-tchine : FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES TOULOUSE & BLAGNAC

汉语及中国文化培训

FORMATION EN LANGUE ET CULTURE CHINOISES
toulouse & blagnac

tchin-tchine à Chengdu : lundi 12 juillet

Départ matinal pour la première matinée de cours. Les profs sont compétentes, pédagogues et en plus gracieuses… tout va bien. Tout le monde progresse en mandarin et s'adapte à la culture du Sichuan. Trois du groupe ne prennent pas de cours. Olivier reste dormir à l'hôtel épuisé par une nuit blanche devant la finale de la coupe du monde. Dominique et moi-même passons la matinée chargées de misions diverses, poste, banque etc… Très longue conversation avec la postière sur le nombre de timbres à coller sur chaque carte postale et enveloppe. Elle n'en revient pas du nombre de timbres que je lui demande car j'en achète pour tout le groupe. Au bout du compte, il me manque la somme cruciale de 22 yuans. Sur le point de lui rendre quelques timbres, je m'entends dire qu'il n' y a pas de problème et que je peux revenir demain payer mes dettes car de toute façon, elle me fait confiance. Ca alors !!!! Imaginez une postière en France vous dire ça… Je m'acquitterai donc de cette tache le lendemain matin dès potron minet, fière de la confiance que m'accorde de cette jeune femme charmante. Nous nous retrouvons tous après les cours pour aller déjeuner dans une petite cantine familiale de quartier recommandée par Kevin. Excellent accueil au Da Dong bei ou tout le monde est ravi de retrouver ses plats favoris, porc aigre doux et poulet aux cacahuètes. Un régal.
On se régale au Da Dong Bei
On se régale au Da Dong Bei
L'après-midi est consacrée à la visite du Wu Huo Si, édifice originaire de la période des Trois Royaumes dédié au grand stratège Zhu Ge Liang et à son empereur Liu Bei. Tous les ministres et les combattants des Shu sont vénérés ici, de pavillons en pavillon, de ponts en étangs, encore et encore ces jardins à la chinoise. Des petits garçons chinois se battent avec leurs éventails en s'identifiant àleur héros le grand empereur Liu Bei.
Jardin du temple de Wu Hou
Jardin du temple de Wu Hou
Les prières montent au ciel avec la fumée des batons d'encens
Les prières montent au ciel avec la fumée des batons d'encens
Le long du parc de Wu Huo, s'étire la rue Jin Li, quartier traditionnel rénové regorgeant de petites boutiques et de maisons de thé, charmant bien que très touristique. On fait son shopping, on grignote, on déguste le thé au chrysanthème, on regarde le calligraphe, le souffleur de sucre, le fabricant de sucettes en forme de marionnettes de théâtre d'ombres et le plus étonnant les » nettoyeurs d 'oreilles ». Armés d'une grande pince, d'un plumeau et d'une lampe frontale, ils s'appliquent à nettoyer les oreilles de leurs patients. Dans notre groupe, personne n'a le courage d'essayer.
Le nettoyeur d'oreilles...
Le nettoyeur d'oreilles...
Diner… japonais.

50, rue d’Aubuisson - 31000 Toulouse
Tel : 09.51.51.70.13
Organisme de formation agréé n° 73.31.04486.31
SIRET 448 722 421 00014 – APE 9499Z

Aller à la barre d’outils